h1

Hollister Co.

avril 6, 2011

Hollister Co., HCO, ou tout simplement Hollister, est une marque de vêtements américaine apparentée à la société Abercrombie & Fitch. Elle crée des vêtements inspirés de l’ambiance décontractée du Sud de la Californie, et du style « surfer ». Les produits sont disponibles dans les boutiques, présentes en Amérique du Nord, au Royaume-Uni, en Italie, en Espagne et en Allemagne, ainsi que sur le site hollisterco.com. Pour trouver la location d’un magasin c’est pas . La popularité d’Hollister sur le continent américain à su croître indéniablement auprès de ses clients. Une étude menée par le US Bancorp Piper Jaffray révèle que la marque est la plus appréciée chez les teenagers américains pendant quatre saisons consécutives et ce depuis 2007. Ceci étant du au fait que Hollister cible plutôt les adolescents.

En ce qui concerne la France, un magasin Abercrombie va ouvrir ses portes le 19 mai 2011 au 23 avenue des champs Elysées à Paris. En ce qui concerne Hollister rien n’est officiel mais l’ouverture d’un magasin au courant de l’été 2011 serait prévu.

Voici un blog pour rester à la mode sans quitter son bureau!

Publicités
h1

Japon

mars 27, 2011


Lady Gaga, Rihanna, U2, Beyoncé, Britney Spears, Nicki Minaj … nombreuses sont les stars à se regrouper pour venir en aide aux victimes du tremblement de terre.

Le but : enregistrer un album digital, dont tous les bénéfices seront reversés à la Croix-Rouge japonaise, et tenter ce faisant d’apporter un maximum de soutien financier à un peuple dévasté. L’album Songs for Japan est disponible depuis le 26/03 sur Itunes et sera disponible dans les bacs le lundi 4 avril!

Sur cet album, on retrouve des tubes incontournables du moment, mais aussi des chansons mythiques.

Collecter des fonds, voilà le mot d’ordre, et tous les moyens sont bons, comme la vente des « Japan Prayer Bracelets » par Lady Gaga, qui a déjà rapporté 250,000 dollars de bénéfices.

En France Indochine a décidé de reprendre une de leurs chansons « Un ange à ma table » en japonais afin de récolter des fonds pour les sinistrés de ce pays.

Japan Support of the day

Voici la tracklist de « Songs for Japan » qui possède 38 titres:

1. John Lennon « Imagine »
2. U2 « Walk On »
3. Bob Dylan « Shelter From The Storm »
4. Red Hot Chili Peppers « Around The World »
5. Lady Gaga « Born This Way »
6. Beyonce « Irreplaceable »
7. Bruno Mars « Talking To The Moon »
8. Katy Perry « Firework »
9. Rihanna « Only Girl (In The World) »
10. Justin Timberlake « Like I Love You »
11. Madonna « Miles Away »
12. David Guetta « When Love Takes Over »
13. Eminem « Love The Way You Lie »
14. Bruce Springsteen « Human Touch »
15. Josh Groban « Awake »
16. Keith Urban « Better Life »
17. Black Eyed Peas « One Tribe »
18. Pink « Sober »
19. Cee Lo Green « It’s Ok »
20. Lady Antebellum « I Run To You »
21. Bon Jovi « What Do You Got »
22. Foo Fighters « My Hero »
23. REM « Man On The Moon »
24. Nicki Minaj « Save Me »
25. Sade « By Your Side »
26. Michael Buble « Hold On »
27. Justin Bieber « Pray »
28. Adele « Make You Feel My Love »
29. Enya « If I Could Be Where You Are »
30. Elton John « Don’t Let The Sun Go Down On Me »
31. John Mayer « Waiting On The World To Change »
32. Queen « Teo Torriate (Let Us Cling Together) »
33. Kings Of Leon « Use Somebody »
34. Sting « Fragile »
35. Leona Lewis « Better In Time »
36. Ne-Yo « One In A Million »
37. Shakira « Whenever Wherever »
38. Norah Jones « Sunrise »

h1

Les avant-premières

mars 26, 2011

Les avants-premières se déroulent en général sur Hollywood boulevard ou dans Westwood Village. Des projecteurs qui sillonnent le ciel une fois la nuit tombée. Les stars de cinéma arrivent en limousines devant le théâtre, sous les applaudissements d’une foule de fans. Les stars font des interviews, et vont poser devant des dizaines de photographe sur le tapis rouge, avant de se rendre à l’intérieur pour regarder le film …

C’est tout un spectacle. Et une expérience à vivre absolument si vous êtes de passage à Hollywood.

Pour connaître les dates des prochaines avant-première c’est par ici

h1

Hollywood Boulevard

février 9, 2011

Hollywood Boulevard est l’un des hauts lieux du tourisme, il s’étend d’Est en Ouest de Vermont Avenue jusqu’à Sunset Boulevard. Il concentre à la fois le Walk of Fame,  le Grauman’s Chinese Theatre, l’El Capitan Theatre et le Kodak Theatre, où sont remis chaque année les oscars du cinéma. Devant le Grauman’s Chinese Theatre, nombre de stars ont immortalisé leur passage en laissant une empreinte des pieds et des mains dans du ciment frais.

Walk of Fame

Le Walk of Fame est un trottoir très célèbre du quartier d’Hollywood, recouvert de plus de 2000 étoiles. Sur celles-ci, figurent les noms de célébrités de l’industrie du spectacle honorées par la Chambre de commerce de Los Angeles.

Chaque star se voit dédier une dalle carrée d’environ 80 cm de côté insérée dans le trottoir. Fabriquée dans un matériau à base de ciment imitant le marbre, chaque dalle présente, sur fond anthracite, une étoile rose à cinq branches au contour en laiton gravée du nom de la célébrité. Sous cette inscription, un emblème, lui aussi en laiton rappelle la catégorie dans laquelle la star s’est distinguée. Selon l’industrie concernée, l’emblème est le suivant :

  • une caméra, pour une contribution à l’industrie cinématographique,
  • un poste de télévision, pour une contribution à l’industrie télévisuelle,
  • une platine tourne-disque et son bras  pour l’industrie musicale,
  • un microphone pour une contribution à l’industrie radiophonique,
  • un couple de masques de théâtre ancien (comédie et tragédie), pour une contribution théâtrale.

À l’origine, le « Walk of Fame » comprenait 2 500 étoiles vides. 1 558 étoiles ont été décernées durant les seize premiers mois. Depuis, elles sont attribuées au rythme d’environ deux étoiles par mois. En 1994, plus de 2 000 étoiles avaient été attribuées, pour arriver en 2009 à près de 2 400. La localisation d’une étoile donnée n’est pas forcément définitive, certaines étant parfois déplacées pour divers motifs, notamment en raison de nouvelles constructions.

L’attribution d’une étoile donne lieu à une cérémonie d’« intronisation » qui se déroule dans les cinq ans à suivre sur le lieu même où l’étoile dédiée est placée ; l’impétrant se voit remettre en souvenir un cadre représentant son étoile dédicacée.

Grauman’s Chinese Theatre

Le Grauman’s Chinese Theatre est une salle de cinéma, qui compte parmi les plus célèbres du monde, présente en avant-premières la plupart des grandes productions hollywoodiennes, dans des conditions de projection parfaites. Ses horaires d’ouverture vont de midi à minuit.

À l’extérieur, devant ce bâtiment, les plus grandes stars du cinéma immortalisent leur passage en laissant leurs empreintes de pieds et mains dans le ciment. À remarquer, celles de R2-D2 de Star Wars, de Donald Duck, d’Humphrey Bogart, Shirley Temple, et les minuscules talons de Marilyn Monroe.

À l’origine, une vedette de cinéma en visite sur le chantier posa, par accident, son pied dans le ciment encore frais. Il n’en faut pas moins à Sid Grauman, le fondateur des lieux, pour avoir l’idée de perpétuer la tradition. Chaque année, trois nouvelles empreintes s’ajoutent à la collection.

h1

Un peu d’histoire . . .

janvier 26, 2011

Dans les années 1880, un couple originaire du Kansas, Harvey Henderson Wilcox et sa femme Daeida Wilcox Beveridge, décidèrent de déménager depuis Topeka jusqu’à Los Angeles.

En 1886, Wilcox acheta 0,6 km2 de terre dans la campagne à l’ouest de la ville.

C’est Daeida Wilcox qui choisit le nom « Hollywood » pour la propriété, en faisant référence à une colonie d’immigrants allemands nommée ainsi et se trouvant dans l’Ohio. Elle en prit

connaissance lors d’un voyage en train vers l’est, en discutant avec une femme de là-bas. La sonorité du mot lui plaisant, le ranch fut baptisé ainsi.

Harvey Wilcox créa peu de temps après une carte de la ville, qu’il compléta avec les autorités du comté le 1er février 1887 : c’est la première fois que le nom d’Hollywood apparaîtra officiellement. Avec sa femme comme conseillère, il traça la rue principale, à laquelle il donnera le nom de Prospect Avenue, aujourd’hui Hollywood Boulevard,

En 1900, Hollywood avait un bureau de poste, son propre journal, un

hôtel, deux marchés et avait une population d’environ 500 âmes.

Los Angeles qui comptait 100 000 habitants à cette époque, était distante de 11 km de Hollywood. Les deux villes étaient alors séparées par des cultures d’agrumes. Une ligne de tramway unique fut mise en place pour joindre Prospect Avenue à Los Angeles. Mais le service étant inconstant, le voyage durait deux heures.

C’est en 1902 qu’ouvrit le célèbre Hollywood Hotel, sur le côté ouest de Highland Avenue et en face de Prospect Avenue. Cette route, jusqu’alors sale et non pavée, fut rendue carrossable par la suite. L’année suivante, la ville devenait une municipalité. En

1904 une nouvelle ligne de tramway fut construite, ce qui diminua radicalement le temps de voyage jusqu’à Los Angeles. Son nom, The Hollywood Boulevard, allait être l’une des raisons du renommage de Prospect Avenue.

Le premier long métrage, marquant la naissance de l’industrie du cinéma à Hollywood – The Squaw Man – est dirigé par Cecil B. DeMille en 1914. Durant la Première Guerre mondiale, Hollywood devient la capitale mondiale du ciné

ma, elle est surtout choisie pour la multitude de paysages qu’on y trouve (désert, plage, montagne…) contrairement à New York.

Attirés par la douceur du climat, la possibilité de tourner en permanence en extérieur, le prix peu élevé des terrains, la présence d’une main-d’œuvre bon marché et enfin la variété des paysages aux alentours, de nombreux cinéastes et producteurs accoururent. D. W. Griffith réalisa la première superproduction en filmant Naissance d’une Nation (1915), suivi d’Intolérance (1916).

Sennett lança  l’Anglais Charlie Chaplin et son personnage de Charlot. Sa canne, sa moustache, son chapeau melon et sa démarche inimitable firent de lui une vedette mondiale en moins de 3 ans. Embauché à 75 US$ la semaine à ses débuts, Charlie Chaplin signa en 1917 le premier contrat de 1 million de dollars enregistré dans les annales du cinéma. Avec cette somme mirobolante, il devint multimillionnaire à 28 ans, et s’installa en 1918 dans ses propres studios.

Strass et paillettes ne tarderont pas à suivre, le 7 eme art est lancé, l’âge d’or d’Hollywood peut débuter. L’idolâtrie des stars, les palais des mille et une nuits, les extravagances des vedettes, les studios démesurés, tout cela fait partie d’Hollywood et de la Jet Set

des années 20, 30. Dans les studios clôturés et gardés, « l’Usine à rêve » fonctionne à la cadence d’une chaîne de montage où les producteurs règnent en maîtres absolus. Hollywood emploie alors près de 28 000 personnes, dont 170 réalisateurs et 350 scénaristes qui fournissent 500 à 700 scénarios par an.

h1

Los Angeles: La cité des anges.

janvier 5, 2011

Los Angeles, la ville « paillette », incarne le rêve américain pour des millions de personnes du monde entier. Un rêve encore plus fort que l’Eldorado ou le paradis puisque ici, les images prouvent l’existence de cette ville magique.

 

Los Angeles est la deuxième plus grande villes des Etats Unis après New york. Elle est située dans le sud de la Californie sur la côte pacifique. Les Américains l’appellent souvent par son diminutif, L.A.


Hollywood, bien sûr, fait l’éloge de la Californie en général et de Los Angeles en particulier. Un climat paradisiaque illumine des quartiers somptueux où défilent des femmes superbes et des hommes musclés au sourire d’une rare blancheur dans leurs voitures décapotables. Si l’on choisit ce qu’il y a de meilleur à Los Angeles, et il y a du choix dans une ville aussi grande et aussi riche, il est facile de dresser le portrait d’une ville idéale. Les réalisateurs ne s’en privent pas et s’attardent plus facilement sur les luxueux quartiers de Beverly hills, Malibu et Bel Air que sur les quartiers délabrés du downtown.

Intéressés par la Floride?